Rechercher
Panier Panier

Votre article a bien été ajouté au panier

Temps de lecture
10 minutes

Comment piloter le changement au sein du cabinet d’expertise comptable ?

Le tournant digital modifie les comportements et les attentes de la société. Or, pour vous experts-comptables, dont le cœur de métier s’érige essentiellement autour du service, la satisfaction de vos clients s’impose plus que jamais comme un enjeu principal. Dans un contexte où la concurrence, insatiable, s’étend chaque jour davantage, votre offre et le modèle économique actuels de vos cabinets doivent être reconsidérés.

 

Nouveau marché, nouvelles missions… pas évident ! Le virage semble un peu serré pour vous et vos collaborateurs, particulièrement quand la gestion de projet ne fait pas partie de votre quotidien. Et que dire de la mise en place des pratiques de conduite de changement ? Pour autant, ces dernières s’avèrent de plus en plus indispensables dans la transformation digitale du cabinet.

Du changement… à sa conduite?

Souvent anxiogène, le changement ne se décide pas vraiment mais s’impose à vous comme un passage de survie au sein duquel les méthodes de conduite du changement ont toutes leur place. Sachez, par ailleurs, que s’il semble surréaliste que toutes les structures puissent envisager d’appliquer une seule et unique recette miracle dans un cadre aussi complexe, il existe en revanche une multitude de méthodes à appliquer en fonction des spécificités de votre cabinet pour aborder sa transformation digitale tout en douceur.

 

Mais que nomme-t-on conduite du changement ? Il s’agit en fait de tout un ensemble de méthodes qu’il est possible de mettre en place pour accompagner un projet de transformation dans des conditions optimales de réussite.

 

Globalement, il est question pour vous de suivre des procédés adaptés à chacun de vos objectifs afin de réduire les facteurs de rejet de la part de vos collaborateurs

La dimension humaine : un enjeu fondamental

La mutation de votre cabinet vers le numérique remet en question votre environnement concurrentiel ainsi que les tâches quotidiennes auxquelles vous et vos collaborateurs étaient habitués. Une évolution qui implique un enjeu psychologique évident pour les équipes et donc le risque d’un rejet de leur part face au changement. Dès lors, le manque d’adhésion au projet est susceptible d’éreinter la productivité et donc, inévitablement, l’économie globale du cabinet. Par ailleurs, une erreur susceptible de menacer votre transformation digitale est de confondre gestion de projet et conduite du changement. En effet, si la gestion de projet repose sur des savoir-faire techniques, la conduite du changement doit être, quant à elle, essentiellement centrée sur les dimensions humaines. L’objectif pour vous étant bien évidemment que vos collaborateurs épousent rapidement le projet de transformation afin de diminuer la période de moindre productivité !

 

Si vous partez à la recherche des dernières méthodes à la mode pour vous aider dans votre démarche, n’hésitez pas à vous pencher sur l’approche “Agile”. Plus pragmatique que les méthodes traditionnellement utilisées pour la conduite de projets au sein des entreprises, cette méthode semble faire ses preuves. En effet, la formule offre une place de choix à l’adaptation constante en proposant un ajustement plus aisé aux nouveaux événements et une approche plus créative face aux situations atypiques. Elle vous permet de mieux contrôler les imprévus et donc de maintenir un certain équilibre dans un contexte de transition. En outre, pour assurer le succès de votre projet, vous ne pourrez pas échapper aux échanges réguliers : la méthode Agile réclame un consensus à chaque étape. Elle engage ainsi votre équipe dans l’évolution de ses propres usages et savoir-faire, plaçant la mobilisation de chacun au cœur de la réussite du projet.

 

D’autre part, si l’innovation se dresse désormais comme une condition sine qua non de pérennité pour les cabinets d’expertise comptable, cette dernière semble nécessiter le développement des compétences en interne. Particulièrement quand on sait, par exemple, qu’en termes de compétences digitales, 68% de la population active française ne dépasse pas le niveau de base. La mise en place de formations pour vos collaborateurs apparaît alors inéluctable.

La communication : un des leviers majeurs pour réussir sa transition

Il ne s’agit plus d’un bruit de couloir, vos collaborateurs se voient dans l’obligation de s’adapter aux nouvelles missions qui leur sont incombées. Une mutation assez brutale des pratiques traditionnelles qui, bien qu’affichée comme inévitable, peut venir troubler leur équilibre psychique, créer un dysfonctionnement organisationnel et finalement endommager considérablement votre cabinet sous prétexte d’en améliorer la bonne santé économique. La peur de l’inconnu, le manque de savoir-faire, une mauvaise communication autour du sujet… il existe en effet une multitude de causes susceptibles de favoriser la résistance des équipes face au projet de transition et donc de compromettre son bon déroulement.

 

Si la conduite du changement ne repose pas uniquement sur l’axe communicationnel, il est tout de même essentiel pour vous de mettre en place une communication adaptée auprès de vos collaborateurs afin d’encourager leur adhésion. Il est essentiellement question ici de donner du sens afin de les impliquer et de lutter contre le rejet. Dans ce contexte, attention aux discours utopiques : la dissonance entre le discours que vous allez tenir et la réalité quotidienne du travail de vos collaborateurs peut conduire à du scepticisme de leur part vis-à-vis du cabinet.

 

Enfin, la résistance au changement peut se traduire par l’émergence de différents comportements gênants. Vous avez la possibilité de supprimer ces difficultés en identifiant précisément le type de résistance qui émane au sein de votre cabinet pour appliquer la stratégie la plus appropriée à la situation. En effet, si toutes les méthodes de conduite du changement sont susceptibles d’atténuer les sources de résistance au changement, certaines auront un impact plus conséquent que d’autres. Par exemple, face aux sentiments d’anxiété et de frustration chez vos collaborateurs, vous pouvez mettre en place une stratégie qui focalise les actions sur la dimension humaine : des mesures d’accompagnement reposant sur la communication, le consensus et la récompense.

 

Tandis que si vous faites face à un souci lié à l’entité du groupe de collaborateurs, qui se sent finalement menacé dans son équilibre globale, dirigez-vous plutôt vers une stratégie d’évolution partielle et progressive : il convient alors de ne pas imposer un changement radical mais de prendre appui sur les habitudes installées pour vous en démarquer progressivement.

En conclusion…

La réussite du processus de transformation digitale de votre cabinet implique des phases d’analyses et de préparation en amont pour anticiper les difficultés et mieux maîtriser les enjeux. Globalement, il est question pour vous d’élaborer un plan de communication approprié à votre situation, un suivi des actions par étape et de proposer des formations à vos collaborateurs s’ils en ont besoin.

 

Dans tous les cas, lors de la mise en place de votre nouvelle offre, vous devrez être particulièrement vigilant face au degré de résistance de vos collaborateurs et adopter de bonnes méthodes afin de motiver et engager tous les membres de votre cabinet !

 

 

 

Découvrez notre e-book sur l’évolution des collaborateurs et les pratiques de conduite du changement

Vous pouvez noter cet article !

Sélectionnez votre étoile.

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Derniers articles

|

Les plus lus

Left
Right

Contrôle de paie : un poste crucial pour les entreprises

La réglementation sociale est sujette à des évolutions permanentes, appuyez-vous des différents outils pour assurer le contrôle de la paie.

Lire l'article
Left
Right

Nous recherchons votre contenu...

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 35 ans

560 000
clients

Happy At Work