Rechercher

Votre article a bien été ajouté au panier

Définition

Ordre de réparation

L’ordre de réparation correspond aux bon de commande des travaux à effectuer par la garagiste. Juridiquement similaire à un contrat, il doit être signé par les deux parties. Il engage la responsabilité du client à payer la prestation et du garagiste à effectuer les réparations.

Qu’est-ce qu’un ordre de réparation ?

L’ordre de réparation est un document essentiel lors de la réparation d’un véhicule, il vient en amont du devis qui fait état des réparations à venir et de leurs chiffrages. C’est un document obligatoire qui doit être systématiquement présenté au client.

 

Assimilé par la loi à un contrat, il doit être signé par les deux parties afin de valider par écrit leurs acceptations. Une fois signé, vous aurez donc une obligation de résultat auprès de votre client et votre client ce dernier aura la responsabilité de vous payer pour les réparations effectuées.

 

  • Tout comme un devis, l’ordre de réparation doit contenir certaines obligations légales :
  • L’identité du client,
  • La description du véhicule : marque, modèle, kilométrage, etc)
  • Le détail des réparations et prestations
  • Le délai de livraison
  • La date
  • Les signatures des deux parties

 

Quelles sont les obligations du garagiste ?

Contractuellement, le garagiste est tenu à une obligation de résultat :

  • Rendre le véhicule en état de fonctionnement
  • S’être assuré que le véhicule est sécurisé

 

En échange de ces obligations, le garagiste possède quelques droits :

  • Fixer les prix librement
  • Conserver le véhicule tant que la facture n’est pas réglée par le client

 

Comment faire un devis de réparation ?

La première chose à savoir est qu’un devis de réparation automobile n’est pas obligatoire. En effet, il est préférable d’éditer un devis lorsque les réparations à venir sont importantes pour que le clients ai une vision des coûts qu’il va devoir supporter.
Si vous décidez de faire un devis, il faudra qu’il comporte les mentions obligations suivantes :

- L’ensemble des mentions légales :

  • La description précise des travaux à effectuer,
  • Le coût et les temps de la main d’oeuvre,
  • La liste des pièces détachées nécessaires,
  • Le montant de la TVA,
  • Les délais de réparation
  • La durée de validité du devis

- Le numéro de devis

- La date d’édition

 

Il vous est également possible de facturer l’édition du devis auprès de vos clients à la condition qu’il soit nécessaire de démonter certaines pièces pour trouver la source d’un problème. Le prix peut aller jusqu’à 10% de la valeur totale des réparations. Vous pourrez déduire ces 10% des frais de réparation si le client vous confie son véhicule.

 

Enfin, si les coûts de réparation changent entre l’édition du devis et la réalisation des réparations vous avez la possibilité de facturer la variation si et seulement si :

  • la variation provient d’une augmentation des pièces nécessaires aux réparations
  • des réparations supplémentaires apparaissent sur le devis.

 

Notez tout de même que si des réparations supplémentaires apparaissent, vous devez informer votre client du coût supplémentaire et obtenir son accord avant de commencer les réparations sinon il n’est pas juridiquement obligé de vous payer le surplus.

 

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 35 ans
560 000
clients
600
collaborateurs