Rechercher

Votre article a bien été ajouté au panier

Temps de lecture
4 minutes

À quoi sert un Bilan comptable ?

Qu’il soit réalisé par vos soins ou par votre expert, toutes les entreprises doivent établir un bilan comptable au moins une fois par an.
Pourquoi est-il nécessaire et incontournable à votre entreprise? Découvrez-le ici!

À quoi sert un bilan comptable ?

Le bilan financier est un état comptable obligatoire. Il fait partie des comptes annuels à établir à chaque clôture de l’exercice. L’exercice est une période de temps délimitée, généralement une année, souvent du 1er janvier au 31 décembre.

 

Le bilan comptable synthétise donc ce que l’entreprise détient ainsi que ses propres ressources. Concrètement, il permet de déterminer les situations financières des entreprises et de suivre avec précision le passif circulant (dettes de l’entreprise dont le dénouement est prévu à court termes).

Quels sont les éléments du bilan comptable ?

Un tableau de bilan comptable comporte deux entrées: l’actif et le passif. Celui-ci doit forcément être équilibré, l’actif devant être égal au passif.

1. L’actif

L’actif représente tout ce que l’entreprise possède. Il peut s’agir des terrains, immeubles, fournitures, créances clients par exemple. Celui-ci est composé :

 

  • Des immobilisations, qui se divisent en 3 catégories:
    • Les immobilisations corporelles (terrains et constructions, matériels et outillages industriels, matériels de bureau etc.)
    • Les immobilisations incorporelles (les brevets, fonds de commerce, droit de bail, frais de recherche etc.)
    • Les immobilisations financières (placements actions, obligations, participations, ou encore les prêts.)
  • Des stocks de matières premières (tissus, bois, PVC).
  • Des créances clients, qui représentent ce que doivent les clients à l’entreprise. Celles-ci ne dépassent pas 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date de facturation.Si aucun accord n’a été pris entre les deux parties, un délai de 30 jours est considéré comme acquis au créancier. Cette étape est un incontournable afin d’anticiper les défauts de paiement qui pourraient nuire à votre trésorerie.
  • De la trésorerie : il s’agit des éléments disponibles de l’entreprise (liquidités ou quasi liquidités).

2. Le passif

Le passif représente les ressources de l’entreprise, c’est-à-dire les sources de financement du patrimoine de l’entreprise (capital, réserve, crédit etc.).
Celui-ci est composé :

  • Des capitaux propres, tels que:
    • Le capital social, qui représente les engagements de l’entreprise envers les associés ou actionnaires d’une société.
    • Les réserves obligatoires, qui correspondent au cumul des bénéfices des exercices antérieurs.
    • Le résultat de l’exercice, ou résultat net. C’est le dernier indicateur financier du compte de résultat et des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Concrètement, il mesure la richesse créée au cours d’une période (généralement l’exercice comptable).
    • Les dettes financières (seulement dans certains cas).
  • Des emprunts, qui correspondent aux emprunts réalisés auprès des organismes de crédit (long et moyen terme).
  • Des dettes: on distingue les dettes financières des dettes non financières (dettes fournisseurs, fiscales, sociales). La somme de ces dernières constitue le passif circulant.

Quels types de bilan et pour qui ?

Plusieurs utilisations du bilan comptable sont possibles car tout dépend de l’usage et du destinataire.

  • Le bilan interne: Celui-ci est utilisé par les responsables d’entreprise afin de suivre avec précision la santé financière de l’entreprise.

 

  • Le bilan officiel: Utilisé par les commissaires aux comptes ou les auditeurs dans les entreprises (si leur intervention est nécessaire ou obligatoire), celui-ci est fourni aux tiers comme les actionnaires, banques, ou encore clients.

 

  • Le bilan fiscal: Utilisé pour déterminer le bénéfice imposable de l’entreprise.
A quoi sert un bilan comptable

Conclusion : Pour assurer la pérennité de votre entreprise, il est important de maîtriser
votre trésorerie. Cette maîtrise passe notamment par l’exercice du bilan comptable et des actions qui doivent en découler suite à cet exercice.

 

Ce bilan pouvant être compliqué à réaliser, certains logiciels tels que les logiciels de comptabilité EBP vous permettent d’établir et d’éditer en quelques clics les états préparatoires du bilan comptable de votre entreprise, sans aucune ressaisie et donc sans risque d’erreur ! Automatisés, ces états préparatoires pourront être envoyés directement à votre expert-comptable, qui procédera à la révision du bilan comptable et aura davantage de temps pour vous conseiller.

Vous pouvez noter cet article !

Sélectionnez votre étoile.

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 17

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Articles similaires

Left
Right
Left
Right

Nous recherchons votre contenu...

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 35 ans
560 000
clients
600
collaborateurs