Rechercher

Votre article a bien été ajouté au panier

Temps de lecture
5 minutes

Prévisionnel financier : Comment et pourquoi vous ne pouvez échouer !

Prévoir, c’est gérer. Anticiper le fonctionnement économique de votre entreprise pour vous assurer de la bonne marche de votre stratégie est indispensable. Pour cela, un seul outil : le prévisionnel financier. On vous dit pourquoi et comment le faire ?

1. Qu’est ce que le prévisionnel financier ?

Tout d’abord, prenons le temps de définir le prévisionnel financier.
Il s’agit d’une analyse financière qui regroupe un ensemble de tableaux financiers et d’indicateurs financiers prévoyant l’activité économique d’une entreprise.
Le prévisionnel financier est généralement constitué de nombreux documents dont 4 sont essentiels :

  • Le compte de résultat (pour mesurer la rentabilité de l’entreprise)
  • Le bilan (pour déterminer le patrimoine de l’entreprise à la fin de l’année)
  • Le tableau de trésorerie (pour connaître l’évolution de la trésorerie de l’entreprise)
  • Le plan de financement (pour vérifier la faisabilité du projet)
  • Les soldes intermédiaires de gestion
  • Le besoin en fonds de roulement
  • Un tableau des investissements
  • Un tableau des charges de personnel
  • Un tableau des impôts et taxes

 

Le prévisionnel financier peut porter plusieurs noms: bilan prévisionnel, prévisionnel comptable, compte de résultat prévisionnel ou tout simplement prévisionnel. Il faut surtout retenir qu’il s’agit de la partie financière d’un business plan.
Ce prévisionnel financier doit permettre de connaître les ressources financières d’une entreprise pour en déterminer la viabilité.

Il est important également de mentionner que le prévisionnel financier peut se faire à tout moment de la durée de vie d’une entreprise. Bien évidemment, on pense d’abord à la création ou à la reprise d’entreprise. Le bilan prévisionnel s’intègre à un business plan. Toutefois, il s’avère également intéressant de réaliser cette analyse financière pour tout nouvel investissement ou pour mieux gérer la trésorerie de l’entreprise déjà en activité.
Finalement, s’assurer de la pérennité de son entreprise peut se faire à tout moment.

2. Pourquoi faire un prévisionnel financier ?

Deux bonnes raisons nous apparaissent clairement !

D’un point de vue interne, il est essentiel de pouvoir vérifier la faisabilité et la viabilité d’un projet. Le bilan prévisionnel devient un véritable outil de pilotage. Cet exercice pratique permet:

  • de mettre en évidence les besoins financiers
  • d’évaluer les possibilités de ressources
  • de vérifier les options choisies en mesurant les risques.

 

La réalisation d’un prévisionnel financier met en exergue de nombreuses informations nécessaires à la bonne gestion d’un projet ou à la bonne gestion de la trésorerie d’une entreprise.
Il s’agit d’une analyse financière qui permet d’ajuster la prise de décisions quant à l’avenir d’un projet mais également durant les premières périodes d’activité de ce projet.
À partir de ces projections financières, on pourra vérifier, plus tard dans le temps, où en est l’entreprise et si les hypothèses envisagées étaient réalistes.

Tout au long de la vie de l’entreprise, le bilan prévisionnel pourra servir de référence. Ce document ne doit pas être mis de côté, une fois le projet lancé. Il sera bon de le tenir à jour, de le retravailler sans cesse et de l’utiliser pour préparer les périodes à venir. 

  • D’un point de vue externe, il est tout aussi important de convaincre les partenaires banquiers et financiers. Une présentation claire et soignée des éléments chiffrés d’ un projet sera un atout majeur.
    Généralement, les entrepreneurs se montrent extrêmement optimistes quant à la projection de leur projet. Le bilan prévisionnel leur permet d’établir une simulation concrète de la viabilité de leur projet, ce qui finira de persuader les investisseurs.

3. Comment faire un prévisionnel financier ?

Établir un prévisionnel financier n’est pas un exercice facile. Cela nécessite certaines connaissances en comptabilité et en fiscalité. Il est recommandé de se faire accompagner par un expert comptable et d’utiliser un logiciel adapté.

En tout premier lieu, pour réaliser un prévisionnel financier, il sera utile de déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel et toutes les dépenses prévisionnelles et de lister toutes les sources d’investissements.

Passée cette première étape, il sera nécessaire de construire des tableaux prévisionnels dont :

 

le compte de résultat prévisionnel

Ce document présente en détail l’activité de l’entreprise pour en mesurer la profitabilité. Il recense l’ensemble des produits et des charges, sous la forme d’une liste. Par différence, on obtient un résultat qui correspond à un bénéfice lorsqu’il est positif ou à une perte lorsqu’il est négatif. 

le bilan prévisionnel

Il s’agit de la photographie à un instant T du patrimoine de l’entreprise. Ce tableau recense l’actif (ce que l’entreprise possède: immobilisations, créances clients, stocks, comptes bancaires…) et le passif (ce que l’entreprise doit: capitaux propres, dettes financières, dettes fournisseurs, les découverts bancaires…).

le budget de trésorerie prévisionnel

Ce tableau détaille tous les mouvements de trésorerie de l’entreprise, à savoir les dépenses et les recettes, les décaissements et les encaissements. Par différence, on obtient le calcul du solde de trésorerie qui peut être positif (l’entreprise a de l’argent) ou négatif (l’entreprise est à découvert).

le plan de financement prévisionnel

Ce tableau permet de mesurer la faisabilité financière du projet. Il recense les besoins financiers et les ressources dégagées. Les ressources doivent couvrir les besoins pour être à l’équilibre. Les banquiers s’appuient sur ce tableau pour calculer le financement accordé.

La concaténation de ces différents tableaux permet une analyse financière globale du projet. Si les résultats mettent au jour un déséquilibre, il est tout à fait possible d’ajuster certains chiffres.

Par ailleurs, en soumettant le bilan prévisionnel à un expert-comptable pour validation, ce dernier pourra apporter son expertise et établir une prévision pertinente.

Conclusion

Le bilan prévisionnel est un outil indispensable pour mesurer les perspectives de développement d’un projet ou d’une entreprise. L’analyse financière qui en découle permet d’améliorer les prises de décisions. Pour ne pas échouer, il faut savoir anticiper son budget à court et moyen terme. Cette étape clé pour trouver l’équilibre financier de l’activité d’une entreprise est un grand pas sur le chemin de la réussite.

Vous pouvez noter cet article !

Sélectionnez votre étoile.

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Articles similaires

Left
Right
Left
Right

Nous recherchons votre contenu...

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 35 ans
560 000
clients
600
collaborateurs