Rechercher

Votre article a bien été ajouté au panier

Temps de lecture
4 minutes

6 indicateurs commerciaux à suivre de près

Les indicateurs commerciaux sont des points essentiels dans le monde complexe et dynamique de l’entreprise. Ils permettent d’obtenir une vue d’ensemble de la performance d’une entreprise en quantifiant divers aspects de l’activité. Ces indicateurs permettent d’analyser les ventes, surveiller la santé économique, d’identifier les tendances émergentes, d’évaluer la rentabilité et ainsi de prendre des décisions éclairées pour orienter les stratégies commerciales.

Regardons ensemble les 6 indicateurs commerciaux que vous devez absolument suivre de près !

6-indicateurs-commerciaux

Le chiffre d'affaires

Le chiffre d’affaires, appelé également CA pour les intimes du business, correspond au montant total des revenus générés par une entreprise (avant qu’on y déduise toutes les dépenses et les taxes).

 

Pour calculer le chiffre d’affaires, c’est super facile !
Il suffit de prendre le nombre de produits/services vendus que l’on multiplie par le prix de vente unitaire. Et voilà, rien de plus simple !

 

Chiffre d’affaires (CA) = Nombre d’unités vendues x Prix de vente unitaire

 

Un petit exemple : vous êtes une pizzeria qui vend 50 pizzas par jour et une pizza est vendue 13€.

CA = 50 pizzas x 13€ = 650€

 

Le chiffre d’affaires est le premier indicateur clef à suivre ! Mais, il ne dit pas tout sur la santé financière d’une entreprise. Il faut encore y déduire les frais, les taxes, etc. afin de savoir combien il restera vraiment à notre pizzaïolo.

Le panier moyen

Le panier moyen est en quelque sorte la maestro du shopping. Il indique combien, en moyenne, les clients dépensent.
Voici la formule magique :

 

Panier moyen = Montant total des ventes / Nombre de ventes

 

Par exemple, si vous vendez des gadgets spatiaux et que vous avez réalisé 50 ventes pour un montant total de 100 000€.

Panier moyen = 100 000€ / 50 = 2 000€

Cela veut dire qu’en moyenne chaque client qui achète en a pour 2 000€ de gadgets spatiaux.

 

Le panier moyen, c’est comme la cerise sur le gâteau, plus elle est grosse, mieux c’est !

Le taux de conversion

Le taux de conversion est une sorte de tour de magie qui indique quelle proportion de prospects se transforment en clients. Il s’exprime en pourcentage %.
Apprenez, vous aussi, à faire ce tour :

 

Taux de conversion (%) = (Nombre de ventes / Nombre de visiteurs) x 100

 

Cette fois-ci, imaginez que vous vendez des potions magiques via un site internet.
En une journée, vous avez eu 5 000 visiteurs sur votre site. Seulement 250 ont finalement acheté une potion.

 

On sort maintenant la calculatrice :

Taux de conversion (%) = (250 / 5 000) x 100 = 5%

 

Le taux de conversion est un coup de baguette magique qui transforme les curieux en clients. Plus cet indicateur est élevé, plus votre stratégie commerciale est efficace.

La marge brute

La marge brute, c’est tout simplement l’argent qu’il reste après avoir déduit les frais et les coûts.

 

Marge brute = Chiffre d’affaires (HT) – Coût total (HT)

 

Un petit exemple pour y voir plus clair : vous vendez de délicieux cupcakes. En une semaine vous avez vendu 1 000 cupcakes à un prix unitaire de 5€. Cependant, pour confectionner un cupcake, vous avez dépensé 2,5€ de matières premières (farine, œufs, lait, pépites de chocolat…) et d’énergie (il faut tout de même de l’électricité pour faire un cupcake).

 

Calculons d’abord le chiffre d’affaires :
CA = 1 000 x 5€ : 5 000€

 

Ensuite, nous devons calculer le coût total de ces cupcakes :
Coût total = 1 000 x 2.5€ = 2 500€

 

Enfin, on peut calculer la marge brute :
Marge brute = 5 000€ – 2 500€ = 2 500€

 

Et voilà, la marge brute est donc de 2 500€.

 

Plus la marge brute est importante, plus vous gagnerez d’argent sur vos ventes.

Le coût d'acquisition client

Le coût d’acquisition client, aussi appelé CAC correspond au montant dépensé pour séduire un nouveau client afin de le faire tomber amoureux de votre produit/service.

 

Comment cela se calcule-t-il ?

Coût d’acquisition client (CAC) = Total des dépenses marketing / Nombre de nouveaux clients

 

Admettons que vous vendez des roses. Pour faire votre publicité, vous avez dépensé 500€ et grâce à cette publicité, vous avez attiré 20 nouveaux clients.

Coût d’acquisition client = 500€ / 20 = 25€

 

Plus votre coût d’acquisition client est bas, plus vous savez charmer !

Le taux de satisfaction

Dernier indicateur commercial important à suivre : le taux de satisfaction.
C’est une sorte de thermomètre de la joie. Il mesure à quel point vos clients sont satisfaits de votre produit/service.

 

Taux de satisfaction (%) = (Nombre de clients satisfaits / Nombre total de clients) x 100

 

Dernier exemple : imaginons que vous êtes le gérant d’un super restaurant. À la fin de chaque repas, vous avez demandé à vos clients de noter leur expérience. Sur 50 clients qui ont donné  leur avis, 45 ont dit qu’ils s’étaient régalés et 5 autres étaient un peu restés sur leur faim.

Taux de satisfaction (%) = 45 / 50 x 100 = 90%

 

Plus votre taux de satisfaction client est élevé, plus votre entreprise sera en plein essor.

Pour conclure, les indicateurs commerciaux sont une sorte de baromètre qui guide les entreprises à travers les eaux turbulentes du commerce. Ils permettent d’obtenir une perspective éclairée sur la santé et la performance d’une entreprise. En suivant de près ces indicateurs, vous pourrez anticiper les changements, identifier des opportunités ou des menaces et enfin, ajuster votre stratégie.

Vous pouvez noter cet article !

Sélectionnez votre étoile.

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Abonnez-vous à notre Newsletter
Recevez nos meilleurs conseils en gestion d'entreprise

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles similaires

Left
Right
Left
Right

Nous recherchons votre contenu...

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 39 ans
108 000
entreprises sous abonnement
650
collaborateurs