Rechercher

Votre article a bien été ajouté au panier

Temps de lecture
4 minutes

3 questions incontournables sur le patrimoine d’une entreprise

Élément essentiel d’une entreprise, le patrimoine constitue un enjeu majeur pour tout dirigeant. Bien comprendre ce que le patrimoine d’une entreprise représente, ce qui le constitue et en connaître la valeur sont autant d’atouts pour la bonne gestion de son entreprise.

Qu’est ce que le patrimoine d'une entreprise ?

L’administration fiscale définit le patrimoine d’une entreprise de la manière suivante: “Les biens nécessaires à l’exercice sous forme individuelle d’une profession industrielle commerciale, artisanale, agricole ou libérale et les droits sociaux : parts ou actions de sociétés”.
Pour simplifier, on pourrait dire que le patrimoine d’une entreprise correspond à tous les biens immobiliers et mobiliers détenus par cette dernière.
Dès sa création, et tout au long de sa durée de vie, l’entreprise est alimentée par des sommes d’argents (profits engrangés par son activité, apports financiers, actions, parts sociales…) et fait l’acquisition de biens (immeubles, mobiliers, véhicules…) qui constituent sa valeur.
Ce patrimoine va évoluer au fil du temps, en fonction des fluctuations que l’entreprise va connaître.
Bien gérer son patrimoine est gage de sécurité et de pérennité pour l’entreprise.
Se faire accompagner par un expert-comptable ou s’équiper d’un outil comme EBP Comptabilité PRO peut s’avérer utile. L’un comme l’autre permettent d’établir un bilan comptable afin d’évaluer la valeur du patrimoine de l’entreprise.

Quels éléments constituent le patrimoine d'une entreprise ?

Le patrimoine d’une entreprise est constitué des biens sur lesquels le dirigeant de l’entreprise peut faire valoir un droit ou un titre de propriété.

 

Il est constitué des capitaux propres et des actifs de l’entreprise. Ces éléments se retrouvent dans le bilan comptable et sont répartis comme suit:

 

  • l’actif; il s’agit de tout ce que l’entreprise possède (immobilisations corporelles, incorporelles et financières: immeubles, terrains, fonds de commerce, brevets, licences, placements, actions…)
  • le passif; il s’agit de ce que l’entreprise doit à des tiers et qui lui permet de financer son patrimoine (capital, emprunt, dettes…)

 

Notamment pour en faire l’inventaire plus facilement, ces éléments du patrimoine d’une entreprise sont eux- mêmes regroupés en 5 classes distinctes: 

 

  • la classe 1 des comptes de capitaux (il s’agit des apports en capital, des bénéfices mis en réserve, de tous les emprunts, quelque soit leur échéance à court, moyen ou long terme)
  • la classe 2 des comptes d’immobilisations (il s’agit des biens et des valeurs destinés à rester de manière durable sous la même forme dans l’entreprise)
  • la classe 3 des comptes de stocks et d’en-cours (il s’agit de l’ensemble des marchandises, des déchets, des matières ou fournitures, des produits ou travaux en cours et des emballages commerciaux, des produits semi-ouvrés qui sont la propriété de l’entreprise)
  • la classe 4 des comptes de tiers (il s’agit des comptes dans lesquels sont enregistrées les dettes et les créances autres que celles classées aux valeurs immobilisées et aux capitaux permanents et celles qui  font partie de la classe 5 à cause de leur caractère financier prédominant)
  • la classe 5 des comptes financiers (il s’agit des droits et obligations liés aux mouvements de valeurs en espèces, chèques, coupons, et des opérations bancaires, sociétés de bourse, des titres de placement…)

 

On distingue également le patrimoine net du patrimoine brut. Le patrimoine net comprend tous les biens possédés par l’entreprise après déduction des dettes financières.

 

On peut considérer que le patrimoine net représente plus précisément la véritable richesse de l’entreprise.

Comment calculer le patrimoine d’une entreprise ?

La formule de calcul du patrimoine d’une entreprise tient en une seule soustraction:
les biens – les dettes.
Il existe même sur Internet des calculatrices pour obtenir rapidement le résultat de la valeur du patrimoine d’une entreprise.
Si cette démarche paraît assez simple, il est plus judicieux de pousser l’évaluation du patrimoine d’une entreprise jusqu’à une analyse complète.
Ici, le calcul correspond à celui du bilan comptable (actif-passif). Il est à noter que ce dernier donne une photographie du patrimoine d’une entreprise à un instant T.
Pour être plus pertinent, il est nécessaire de calculer la valeur réelle des biens et des dettes qui composent le patrimoine d’une entreprise.
On parle alors de l’actif net comptable corrigé: actifs réels – dettes réelles.
On peut encore aller plus loin, en s’appuyant sur l’actif net comptable réévalué. La valeur du patrimoine d’une entreprise se calcule alors en reprenant l’actif net comptable corrigé + la revalorisation du fonds de commerce.

Il est important pour avoir un résultat plus juste, plus réaliste du patrimoine d’une entreprise de réévaluer les biens selon qu’ils ont pris ou perdu de la valeur dans le temps.
Pour cela, rien de plus simple grâce à un logiciel d’immobilisations comme EBP Immobilisations PRO.

 

Définir le patrimoine d’une entreprise, c’est commencer à définir la valeur de cette dernière. Tout dirigeant tend à faire croître l’activité de son entreprise dans le but de voir évoluer son patrimoine et par conséquent la valeur de son entreprise.

Il est donc essentiel de bien comprendre comment est constitué le patrimoine d’une entreprise pour bien le gérer.

En mettant en place une stratégie patrimoniale spécifique à son entreprise, il devient plus aisé de garantir une solidité financière et une pérennité à cette dernière.

Vous pouvez noter cet article !

Sélectionnez votre étoile.

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.

Articles similaires

Left
Right
Left
Right

Nous recherchons votre contenu...

Left

Parlons de votre projet !

Expert
depuis 35 ans
560 000
clients
600
collaborateurs